Actualités

Enquête auprès des entreprises vosgiennes sur les enjeux d’accessibilité hivernale de la RN 66 (col de Bussang)

Chefs d’entreprise vosgiens, nous souhaitons porter à votre connaissance un changement du niveau de service sur la RN66, un axe d’accès stratégique reliant notre département à l’Alsace, via le col de Bussang. Nous souhaitons également avoir votre avis sur le sujet.

Contexte

Depuis quelques mois l’entretien des conditions d’accès à la RN 66 relève de la responsabilité de 2 gestionnaires : la DIR-EST pour la partie vosgienne et la Collectivité européenne d’Alsace pour la partie alsacienne.

La Collectivité européenne d’Alsace a acté dès à présent une diminution de son niveau de service sur cet axe, avec un degré d’intervention qui a été ramené à N2. Ce qui signifie que des interventions n’auront lieu, en cas d’enneigement, qu’entre 20h et 3h du matin. Du côté vosgien, les interventions menées par la DIR-EST s’étendent pour leur part, 24h/24.

Cette situation risque fortement de conduire à des situations de blocage de poids lourds au sommet du col de Bussang. Pour y faire face et en prenant en compte les éléments mentionnés précédemment, la DIR-EST réfléchi à l’élaboration d’un plan intempéries départemental qui consisterait à :

  • Interdire l’accès au col, par la gendarmerie, au niveau du giratoire des Meix (Rupt-sur-Moselle)
  • Trier les poids lourds pour les faire stationner sur des créneaux de dépassement localisés sur la déviation de Rupt (possibilité de stocker 46 poids lourds sur le premier créneau et 31 PL sur le second créneau) ;
  • Dévier les VL.

A l’heure actuelle, la Collectivité européenne d’Alsace semble peu encline à revenir sur sa position, notamment car elle estime qu’en cas d’intempéries il est préférable de ne pas passer par les cols et qu’il conviendrait de privilégier le tunnel Maurice Lemaire.

Nous avons conscience que la fermeture des cols en cas d’intempéries, dans le but d’orienter le trafic vers le tunnel Maurice Lemaire pourrait constituer une forte contrainte pour les poids lourds circulant dans la partie Sud du Massif. De telles mesures pourraient également devenir rédhibitoires pour les vosgiens qui se déplacent quotidiennement en Alsace pour travailler.

Notre enquête : répondez à 3 questions

De notre côté, nous sommes convaincus que l’activité vosgienne reste un facteur important de développement pour l’Alsace. Il convient donc de continuer à dialoguer avec la Collectivité européenne d’Alsace. Pour cela, nous avons besoin de vos retours et témoignages.

Aussi, nous vous remercions de prendre quelques instants pour répondre à trois questions. A travers cette enquête rapide, la CCI des Vosges souhaite recueillir votre avis sur l’impact éventuel que les nouvelles conditions d’accessibilité hivernale de la RN 66 sont susceptibles de faire peser sur votre activité. Nous transmettrons les résultats de ce sondage à M. le Préfet des Vosges, afin de lui apporter des remontées concrètes du monde économique vosgien.

ACCEDER AU QUESTIONNAIRE 

Vos prochains rendez-vous Voir tous les événements
Dans l'actualité Lire toutes les actualités